PACT Bouches-du-Rhône

Aidez-nous à assurer des conditions de vies décentes pour tous, faites un don.

Nous contacter ›

Collectif amélioration logement quartier Griffeuille

Arles - Griffeuille

Le PACT des Bouches-du-Rhône mène depuis 2007 une action sociale collective au profit des habitants d’un quartier en difficulté de la ville d’Arles. Son but est de favoriser l’implication des locataires dans l’amélioration de leur cadre de vie, aussi bien à l’échelle du quartier qu’au sein même de leur logement. Il s’agit d’un dispositif d’accompagnement, basé sur l’apprentissage des techniques de bricolage et d’entretien de son logement.

Contexte

Le quartier de Griffeuille regroupe plus de 700 logements appartenant à la SEMPA (Société d’Economie Mixte du Pays d’Arles). Il constitue l’une des trois Zone Urbaine Sensible de la ville d’Arles. Ce groupe d’habitat social date de la fin des années 1960, il s’adressait à un public de classe moyenne. Or dans les années 1980 l’occupation a évolué et des familles de classes sociales plus défavorisées se sont installées dans le quartier.
Intitulé à l’origine « du quartier à la ville », puis « espace éducatif logement », le Collectif Amélioration Logement Quartier Griffeuille a pour objectif de recréer du lien social, de valoriser les habitants et de lutter contre l’exclusion sociale grâce à l’outil pédagogique qu’est l’apprentissage des techniques de bricolage en lien avec la thématique du logement au sens large.

Questionnement de départ

  • Comment créer une dynamique de quartier permettant aux personnes de sortir de l’isolement social ?
  • Comment se sentir bien chez soi ? Comment valoriser un bien être dans son foyer, dans son quartier ?
  • Où trouver un espace de solidarité et d’échange de savoirs à proximité de chez soi ?

Objectifs

  • Aider les familles en difficulté dans la gestion de leurs logements par l’intermédiaire de travaux simples et pratiques
  • S’inscrire dans une logique d’auto-réhabilitation dans un parc locatif vieillissant
  • Favoriser les échanges et créer du lien social par la mutualisation des savoir-faire de chacun
  • Fédérer les habitants autour d’un collectif, tel un organe autogéré de consultation, dans le cadre des projets d’aménagement du quartier
  • Faciliter la relation des locataires avec le bailleur, notamment dans le cadre des travaux de rénovation des logements
  • Enfin, valoriser les habitants en leur permettant de mieux s’insérer dans leur quartier, leur ville, par la participation à des événements locaux, voire régionaux, comme Marseille Provence 2013 par exemple.

Méthode d’action

L’animatrice de ce collectif amélioration du logement se base sur deux types d’’actions :

  • Les chantiers « individuels » (à domicile) : il s’agit là d’auto-réhabilitation/rénovation de son logement par l’apprentissage des techniques élémentaires de bricolage, maniement des outils), peinture, tapisserie… Ces chantiers se veulent collectifs en faisant appel à l’entraide des amis, de la famille, des voisins. Les frais engagés pour la réalisation du chantier sont partagés entre le Collectif Amélioration Logement et la famille.
  • Les ateliers collectifs (hors du logement) : Avec ces ateliers, l’animatrice crée des espaces de rencontres conviviaux entre les habitants au travers de thèmes aussi variés que, la maîtrise des énergies dans son logement, la fabrication de ses propres produits d’entretien, le bricolage de jardinières de plantes aromatiques sur le balcon, la confection de boîtes de rangement décoratives… Les ateliers collectifs peuvent par ailleurs s’inscrivent dans les évènements menés sur le quartier par l’ensemble des acteurs et partenaires locaux.

Public ciblé

  • Jeunes adultes
  • Personnes isolées
  • Familles monoparentales et notamment les mères isolées
  • Ménages majoritairement bénéficiaires des minimas sociaux

Photographies

  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb
  • Thumb

Contacter Le PACT

Ingrid Labourguigne

Ingrid Labourguigne

Assistante d'étude

04.90.49.32.46

Ils nous font confiance